soupirance.blog4ever.com

Soupirance

A l'albor.

A l'albor.
A l'albor. :

Dans les contées jadis, au tens ancienor1,

L’estoire dormillies2 dans le donjon oublié.

 

Le lierre gravite la pierre,

Cache les meurtrières…

 

Dans la tour des vents,

La mémoire polit à l’argile.

D’un drame… Nuit de Pleine Lune.

La cheminée, en ruine, dévoile

Un vieux parchemin…

L’ère confie poi 3 d’encre.

 

« … A l’albor4 de vostre viaje5

Le celeement6 plane encor…

… De vostre geste ou était-ce… »

 

« … Vostre crigne7 brunor8

Danciait9 à moindre vent… »

 

« … A nostre ciel promut fleurissant.

Vostre visage… sous ce wit10

Hui… repose en paix… »

 

« …L’enort11 … de nos noces…

Mon cœur garde vostre fleror12… »

 

« … un autre albor s’ouvre à…

Absent, de votre réveil… 

Parti chasser…»

 

« Fidèle Ami vint à ma rencontre…

Etendue à laval13 de la tour…

Gente Dame ! Ma mie !

Vostre esperit s’en est estre14… »

 

« De cordueil15… je fus… 

Plus de mots… justes des maux… »

 

« … A ja16 ! »

 

 

La Dame Blanche erre…

Les dépouilles au tombeau

Cherchent le repos….

 

La vérité somnole en secret

Dans une meurtrière….

 

Note :

1 : au tens ancienor = aux temps anciens.

2 : l’estoire dormillie = l’histoire sommeille

3 : poi = peu

4 : l’albor = l’aube

5 : vostre viaje = votre visage

6 : le celeement = le mystère

7 : vostre crigne = votre chevelure

8 : brunor = crépuscule

9 : danciait = dansait

10 : wit = long voile pour les femmes

11 : l’enort = la nuit

12 : fleor : odeur, parfum.

13 : à laval = en bas

14 : vostre esperit s’en est estre = votre âme s’en est aller

15 : cordueil = peine, chagrin, tristesse.

16 : A ja ! = à jamais !





Commentaires

Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser