soupirance.blog4ever.com

Soupirance

Les têtes tombées.

Tapis de verdure grilla sous la chaleur écrasante.

Des éclats de voix enfantins sur le silence de la campagne

Filaient de la maison vers ce petit jardin du dimanche…

 

Des boucles d’or et des yeux du ciel ;

Deux garnements ne pensant pas à mal

Cherchèrent les pétales de leur concours…

 

« Sais-tu dessiner ? Non ? Une croix… »

« Sais-tu dessiner ? Oui ? Un rectangle… »

Un tour de table décisif pour un papier un crayon.

 

La récompense du gagnant,

Une pluie de pétales de roses…

 

Pauvres rosiers, les têtes toutes coquettes

Furent guillotinées pour leur simple beauté.

 

Certaines n’étaient que des boutons,

Où la rosée posées encore un fil de cristal…

 

Au pied de cet Auguste posture,

Les jeunes boutures reposent

Sans avoir pu  se couronner d’honneur.

 

Les petits garnements ont dévêtis les roses

Les plus belles pour un jeu en ritournelle

Ciel  Magnifiques étaient ces pétales de velours.

 

Triste tapis d’émeraude moucheté de citrine,

Où se décomposent les corolles vieillis

Avec  mes pensées silencieuses et familières.

 

 

 

 

Source : Wikimedia

 


Tous Droits Réservés - 2015 - Lauriane Lopès



10/08/2015
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 63 autres membres