soupirance.blog4ever.com

Soupirance

Le carrosse.

Le carrosse s’avance aux pas pénible, la fatigue... Et les roues tiennent malgré tout….

Le carrosse avance dans la boue : eau d'une neige fondue.

Le carrosse avance...  les chevaux têtes basse... face au labeur du temps.

Le carrosse avance dans la lassitude des mouvements.

Le carrosse avance... le paysage ne change pas, le tableau stagne.

Tout avare, toujours hagard face au carrosse qui avance…

La terre est souillée dans ; la lassitude qui se traine, encore et toujours.

 

 

Le carrosse avance et leurs occupants s’endorment sans soucis.

Le carrosse avance, les ronflements de la paresse se posent sur l’oreiller de l’égoïsme.

Le carrosse avance…

Les sabots s’éternisent dans l‘ombre de la nuit, cherchant le repos.

L’automate, ne vit plus. Il s’est robotisé….

Le carrosse n’avance plus… les chevaux sont morts de leurs chaînes.

Et les cris du mécontentement se font entendre.

Le carrosse n’avance plus. Le jour se lève, et les occupants sont en plein désert…

 

 

Le carrosse n'avancera plus... Et l'histoire s'en est envolée...


Tous droits réservés - 2012 - Lauriane Lopès

 



12/09/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres