soupirance.blog4ever.com

Soupirance

La Gorge-Bleue.

Le rossignol n’est pas seul, Oiseau du Miroir,

A chanté la Nuit ! Nuit aux sons des Merveilles.

Ainsi Monsieur chante mélodie Arc-en-ciel :

Le reflet au cou pointe de votre terroir.

 

Grande Migratrice voyage dès le soir.

Du haut de sa branche idolâtre le réveil

En voyant la Demoiselle au premier soleil

S’élance vers la terre : parade l’espoir.

 

Traversée des Dames en pierres de candeur

Aux escales vers les horizons humides,

L’oiseau rencontre les champs et sols arides.

 

Baies de plaisirs, insectes de bon appétit.

La titule capturé : festin des petits.

Aube de repos : Gorge Bleue vit de son heure.

 

 

 


 

 

Note :

 

La Gorgebleue à miroir, aussi orthographié Gorge-bleue, est une espèce de passereaux. Il existe de nombreuses sous-espèces, mais seules 3 d'entre elles sont présentes en Europe, et se distinguent aux couleurs de leur gorge. L'espèce est aisément reconnaissable à sa large bavette bleue, comportant généralement en son centre une pointe de blanc ou de roux, selon la sous-espèce. La Gorgebleue est principalement insectivore, mangeant insectes et leurs larves, vers et araignées. Il peut également se nourrir de baies.

 

Le cri d'appel est un teck, le chant est constitué de trilles en dipdipdip. Cet oiseau est capable d'imiter les voix d'autres espèces d'oiseaux (jusqu'à 35 pour un même mâle) et peut-être aussi d'insectes. Il voyage principalement seul et souvent la nuit.

 

En période de reproduction, la Gorge-bleue à miroir fréquente les zones humides en particulier les milieux marécageux parsemés de buissons et de vasières, les rives des cours d'eau calmes et les bras morts, les bords des étangs peuplés de saules et de roseaux. La sous-espèce namnetum est inféodée aux marais littoraux et aux marais salants où elle peuple les fossés et les talus avec des tamaris. Lors des migrations, cet oiseau préfère également les milieux humides mais fréquente aussi les champs de pomme de terre, de betterave, de légumes et de maïs, les buissons et les landes.

 


Texte : Tous droits réservés - 2012 - Lauriane Lopès


07/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 63 autres membres